Les tendinopathies

Les tendinopathies sont différents problèmes douloureux qui affectent les tendons des muscles. On entend souvent parler de tendinite et de tendinose sans vraiment savoir ce qui les distingue.

  • Tendinite : Blessure causée par une surutilisation ou un traumatisme. Le plus souvent, la tendinite se développe à la suite d’un effort inhabituel ou d’un surentrainement. Le muscle et le tendon ne peuvent s’adapter pour suivre l’évolution de l’effort et il en résulte de l’inflammation et de la douleur.
  • Tendinose : Dégénérescence progressive du tendon causée par un effort ou un stress répété sur celui-ci. La guérison tissulaire est insuffisante et il en résulte un amincissement ou une déformation des fibres du tendon, des calcifications ou des micro-déchirures. Une tendinose non traitée peut mener à une déchirure partielle ou complète du tendon.  Étant donné que ce processus s’installe sur plusieurs années, il n’y a pas de signes inflammatoires.

Les tendinopathies se manifestent notamment sous forme de douleur. Celle-ci est par ailleurs la raison de consultation principale des personnes qui font appel à la physiothérapie pour cette condition. La douleur aura tendance à augmenter avec le mouvement ou la contraction du muscle atteint. Par contre, lors de l’évaluation, votre physiothérapeute pourra également noter des tensions musculaires, des déficiences au niveau de la mobilité, de la force musculaire, de la tolérance à l’effort, de la souplesse, de la posture et du patron de mouvement dans vos gestes sportifs ou de travail.

L’évolution de cette condition s’étend sur quelques semaines à plusieurs mois. La durée de la condition dépendra de nombreux facteurs. Effectivement, une prise en charge précoce en physiothérapie est primordiale afin d’améliorer le pronostic. D’ailleurs, plus la condition est présente depuis longtemps, plus elle risque de se chroniciser, ce qui rend sa guérison plus longue et ardue.

Les tendinopathies peuvent être traitées par des interventions en physiothérapie, en ergothérapie, en acupuncture et par une médication appropriée. Dans les cas sévères, une chirurgie peut être indiquée, entre autres s’il y a une déchirure importante d’un tendon. Le traitement initial consiste à reposer le groupe musculaire atteint tout en maintenant le membre actif et mobile. Par la suite, lorsqu’il sera indiqué, il faudra reprendre de façon progressive le renforcement du groupe musculaire atteint et la rééducation du mouvement. Ainsi, la prise en charge en physiothérapie inclura des techniques myofasciales, de la cryothérapie et de la thermothérapie, de l’électrothérapie et de l’enseignement dans un but antalgique. Également, les ultrasons, de la thérapie manuelle, du taping et un programme d’exercices feront partie du plan de traitement.

En somme, le physiothérapeute est le professionnel de la santé qui vous guidera à travers les étapes de guérison. N’hésitez pas à consulter un physiothérapeute rapidement si vous suspectez avoir une tendinopathie.