Les entorses de genoux

Nombreux sont les patients qui consultent en physiothérapie pour une entorse de genou. Cette blessure survient lors de faux mouvements où le genou subit une torsion ou un mouvement excessif qui cause des dommages structuraux.

Les structures

Le genou est composé du fémur, de la rotule, du tibia et du péroné. Les ligaments sont les structures fibreuses qui relient un os à un autre os, soit le fémur et le tibia, et sont responsables de la stabilité de l’articulation. Au genou, on retrouve les ligaments croisés antérieur et postérieur (LCA, LCP) et les ligaments collatéraux interne et externe (LCI, LCE). Les ménisques sont les deux structures fibrocartilagineuses se trouvant entre le fémur et le tibia qui permettent de diminuer la friction et de dissiper la charge.

Qu’est-ce que l’entorse de genou?

On parle d’entorse du genou lorsqu’il y a soit un étirement (grade 1), soit une déchirure partielle (grade 2) ou complète (grade 3) d’un ou de plusieurs ligaments. Souvent, les atteintes ligamentaires sont accompagnées d’atteintes méniscales et dans les entorses de grade 3, un arrachement osseux est possible.

Signes et symptômes

L’entorse de genou peut se manifester par la douleur, l’œdème, l’ecchymose et la chaleur en premier lieu. Elle se manifeste également par une sensation d’instabilité du genou, exprimée par des faiblesses, un manque de contrôle et une perturbation de l’équilibre. À l’évaluation, on note souvent une douleur à la palpation ainsi qu’une perturbation au niveau de la stabilité articulaire, de la force, de la mobilité, de la proprioception et de la capacité de mise en charge.

Prise en charge

Votre physiothérapeute et votre médecin peuvent effectuer des tests cliniques pour déceler la blessure. Ils pourront vous guider dans sa prise en charge. L’imagerie par résonnance magnétique (IRM) permet de déterminer la sévérité de l’atteinte.

Le traitement variera selon la sévérité de l’entorse. Dans les cas d’atteinte sévère, une chirurgie peut être indiquée afin de rattacher le ligament déchiré. La médication permettra d’améliorer la condition au niveau de la douleur et de l’inflammation. Une orthèse peut également être recommandée pour aider à stabiliser l’articulation dans les activités.

En physiothérapie, les objectifs seront d’assurer une guérison optimale, une mobilité et une force adéquates et l’absence de complications. Par conséquent, la thérapie manuelle, les mobilisations, le taping, l’électrothérapie, la cryothérapie et la thermothérapie, ainsi que des exercices permettront d’améliorer la condition. Il sera important d’avoir une force et une stabilisation optimales afin de compenser pour le manque de stabilité. Votre physiothérapeute vous guidera également dans votre retour au sport ou au travail.

L’évolution

L’entorse de genou peut guérir en 4 à 6 semaines, mais peut parfois s’étendre jusqu’à 3 mois selon certains facteurs : la sévérité, les traitements reçus et les antécédents de blessure entre autres.

En conclusion, il est fortement recommandé de consulter un physiothérapeute dans les premières 72 heures afin d’optimiser la guérison et d’obtenir une prise en charge appropriée.