L’entorse de la cheville

L’entorse de la cheville est l’une des blessures les plus fréquemment traitées en physiothérapie puisqu’elle survient généralement lors de nos activités quotidiennes. L’entorse se produit le plus souvent en pratiquant un sport, mais parfois, il ne faut qu’un faux pas pour se blesser. Le plus gros défi lors de la guérison est de retrouver une stabilité et un équilibre adéquat afin d’éviter la récidive. Pour ce faire, une consultation en physiothérapie est votre meilleur outil. Cet article vous donnera quelques conseils pour mieux gérer une entorse à la cheville et vous convaincra que le physiothérapeute à un rôle important à jouer sur votre guérison.

Pour une meilleure compréhension de l’entorse

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une entorse? L’entorse est l’étirement d’un ou plusieurs ligaments. Les ligaments sont de petites cordes qui assurent la stabilité des articulations. À la cheville, on en retrouve du côté intérieur et extérieur du pied, ainsi qu’entre les os du pied. L’entorse survient le plus souvent du côté externe de la cheville, car les ligaments y sont plus faibles.

L’entorse est classifiée selon 3 grades;

Grade 1 : Étirement
Grade 2 : Étirement + micro-déchirures
Grade 3 : Déchirure partielle à complète

Les signes et symptômes d’une entorse sont la douleur, l’inflammation, la chaleur, un changement de couleur de la peau (rouge ou bleu) ou une instabilité. Si la douleur est très importante et qu’elle ne diminue pas, il est important de consulter un médecin afin de s’assurer qu’il n’y a pas de fracture.

La première étape afin de traiter une entorse est d’appliquer rapidement de la glace et d’élever la cheville pour diminuer l’œdème. On peut également effectuer un bandage les premiers jours suivant la blessure (48h maximum) afin de donner un repos au ligament. Toutefois, il est important de recommencer à bouger rapidement, car cela aidera à diminuer l’œdème et à stimuler la guérison.

Pourquoi consulter un physiothérapeute

Il ne faut surtout pas hésiter à consulter un physiothérapeute la première semaine suivant l’entorse à la cheville. Ce dernier vous aidera à diminuer la douleur et l’inflammation et mobilisera votre cheville. Différentes modalités seront utilisées dont les bains contrastes, l’ultrason ou les mobilisations passives. Par la suite, des exercices de renforcement seront entrepris. L’étirement des ligaments qui survient lors de l’entorse augmente les chances qu’une nouvelle entorse se produise.

Des entorses répétitives peuvent alors contribuer à une instabilité chronique de la cheville. Le physiothérapeute vous enseignera donc divers exercices de proprioception et de stabilité qui vous aideront à éviter une nouvelle blessure. Selon votre travail et votre niveau d’activité, une évaluation en médecine sportive ou un suivi par un ergothérapeute pourraient être indiqués.

Ainsi, il est fortement conseillé de consulter un physiothérapeute suivant une entorse à la cheville. Ce dernier vous aidera à vous rétablir au meilleur de vos capacités, et surtout, diminuera les chances de vous blesser à nouveau.